Château de Montcavrel

De Wikipasdecalais
Révision de 28 octobre 2020 à 19:31 par Loic (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Château de Montcavrel
Alette château de Montcavrel.jpg

Descriptif

Le château de Montcavrel est implanté sur la commune d'Alette, à la limite d'un éperon rocheux surplombant la vallée de la Bimoise. Son enceinte est de forme ovoïde, épousant le relief local. La basse-cour est située à l'Ouest. Son terrain est en légère déclivité. Son enceinte s'élève en craie sur un soubassement en damier de silex et grès. Des bâtiments bordent cette basse-cour sur son pourtour Ouest.

Un colombier, de plan circulaire, occupe le centre. Sa maçonnerie est en craie, sur un soubassement mixte de grès et de silex. Le toit, en poivrière, est couvert d'ardoises en écailles de poisson. On remarque la présence d'un cadran solaire sur sa face Sud.

La maison d'habitation est située au Nord-Ouest. Son plan est rectangulaire. Elle comporte deux étages. La maçonnerie est en craie, sur un soubassement de grès. Le pignon et l'encadrement des baies sont en briques. Le toit, à deux versants, est couvert d'ardoises. Il comporte deux lucarnes rectangulaires. Les baies, rectangulaires, possèdent un encadrement de briques à motif harpé sur les piédroits. Quatre ancres, sous la base du toit, indiquent la date de 1842.

Les autres bâtiments, autour de la cour, sont contigüs. Leurs plans sont rectangulaires. Ils sont de plain-pied. Leur maçonnerie est principalement en craie.

Château de Montcavrel
Carte postale ancienne

Historique

Le mémoire de maîtrise rédigé par Jean-Claude Routier apporte les informations suivantes : le château-fort remonte au XIe siècle. Les bâtiments étant dans un état d'abandon complet en 1810, leur propriétaire fit abattre ceux qui ne servaient pas aux besoins de la ferme. Seuls subsistent de l'ancien château deux tours, partiellement en ruine, quelques pans de mur et la poterne. La plupart des matériaux ont été réutilisés pour la construction de l'actuel corps de logis.

Le château devint une bergerie royale puis impériale de 1841 à 1859. Par la suite, il devint une ferme. L'ensemble est "Site classé" depuis le 28 juillet 1915.

Bibliographie

  • Jean-Claude Routier, Le château-fort de Montcavrel. Étude historique, Mémoire de maîtrise sous la direction de Jacques Thiébaut, Lille III, 1986.
  • Delphine Maeyaert, La paroisse et l’église de Montcavrel, Montreuil-sur-Mer, Ed. des Amis des Musées et du Patrimoine du Montreuillois, 2005, p.  7-9.
  • Roger Rodière, Épigraphie du Pas-de-Calais, Commission départementale des Monuments Historiques, Arras, à partir de 1883, p.  9-12.

Source