Georges Sens : Différence entre versions

De Wikipasdecalais
Aller à : navigation, rechercher
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Georges Alexandre Édouard Sens est né le 19 mai 1854 à [[Arras]], fils d'[[Édouard Sens]] (ingénieur des mines) et de Laure Taler
+
Georges Alexandre Édouard Sens est né le 19 mai 1854 à [[Arras]], fils d'[[Édouard Sens]] (ingénieur des mines) et de Laure Taler. Il est mort en 1928.
 
*Industriel à [[Arras]]
 
*Industriel à [[Arras]]
 
*Capitaine du génie territorial. Vice-président de la société de tir de la réserve de l'armée territoriale
 
*Capitaine du génie territorial. Vice-président de la société de tir de la réserve de l'armée territoriale
*Membre la commission départementale des monuments historiques du Pas-de-Calais ; de l'Académie d'Arras ; de la société française d'archéologie, de la  [[Société académique des antiquaires de la Morinie]], etc.
+
*Membre la commission départementale des monuments historiques du Pas-de-Calais (président) ; de l'Académie d'Arras (président de 1920 à 1924) ; de la société française d'archéologie, de la  [[Société académique des antiquaires de la Morinie]], etc.
 
*Chevalier des ordres royaux du Christ et de Charles {{III}}
 
*Chevalier des ordres royaux du Christ et de Charles {{III}}
 
*Chevalier de la Légion d'honneur (décret du 30 décembre 1909 sur rapport du ministre de la Guerre) en qualité de capitaine du dépôt territorial de {{3e}} Génie
 
*Chevalier de la Légion d'honneur (décret du 30 décembre 1909 sur rapport du ministre de la Guerre) en qualité de capitaine du dépôt territorial de {{3e}} Génie

Version actuelle en date du 25 mars 2020 à 19:08

Georges Alexandre Édouard Sens est né le 19 mai 1854 à Arras, fils d'Édouard Sens (ingénieur des mines) et de Laure Taler. Il est mort en 1928.

  • Industriel à Arras
  • Capitaine du génie territorial. Vice-président de la société de tir de la réserve de l'armée territoriale
  • Membre la commission départementale des monuments historiques du Pas-de-Calais (président) ; de l'Académie d'Arras (président de 1920 à 1924) ; de la société française d'archéologie, de la Société académique des antiquaires de la Morinie, etc.
  • Chevalier des ordres royaux du Christ et de Charles III
  • Chevalier de la Légion d'honneur (décret du 30 décembre 1909 sur rapport du ministre de la Guerre) en qualité de capitaine du dépôt territorial de 3e Génie


Sources