Zouafques

De Wikipasdecalais
Révision de 31 janvier 2022 à 17:38 par IvanP (discussion | contributions) (Territoire)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Zouafques
Administration
Arrondissement de Saint-Omer
Canton Canton de Saint-Omer
Ancien canton Ancien canton d'Ardres
Code Insee 62904
Code postal 62890
Intercommunalité Communauté de communes de la Région d'Ardres et de la Vallée de la Hem
Statistiques
Population 564   hab.
Superficie 3,93 km2 
Densité 144  hab. par km2 
Autres
Site web Site de la Commune
Cadastre Vers 1820-1840 : Tableau d'assemblage


L'église
L'église

Territoire

La commune se situe dans le grand paysage régional des Coteaux Calaisiens et du Pays de Licques.

Elle est concernée par une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type 1 (Haute Vallée de la Hem entre Audenfort et Nordausques. ZNIEFF 1 - 033-10) ; puis par une ZNIEFF de type 2 (La Boutonnière du Pays de Licques. ZNIEFF 2 - 033).

Elle fait partie du Parc naturel régional des caps et marais d'Opale[1]

Toponymie

  • Formes anciennes du nom de la commune [2] : Suavelkæ, Suanakals [lire : Suavakals], Suavekes, vers 1119 (chronicon Andrense, p.  789 b, 790 a et 853 b), Suaveca, Suavelces, 1084 (chronicon Andrense, p.  783 a), Suavica, 1174 (chartes de Licques, p.  52, n° xi), Suanakes, Suanaches [lire : Suavakes, Suavaches, Suavakæ, 1178 (chartes de Licques, p.  814 a et b), Suaveka, 1193 (chartes de Saint-Bertin, n° 395), Soanakæ [lire : Soavakæ, XIIe siècle (chronicon Andrense, p.  797 b), Suavaca, 1200 (chronicon Andrense, p.  831 a), Suakes, 1225 (monum. Germ. histor., t. XXIV, p.  765, l. 39 ; chronicon Andrense), Suaukæ, Suauca, XIIIe siècle (Lambertus Ardensis p.  71 et 223), Swaveque, 1434 (Cartulaire de Saint-Augustin, folio 45 verso), Zewaveque, Zuaveveque, 1480 (Terrier d’Andres, fos 9 r° et 10 recto), Zuaveque, 1544 (fiefs tenus du chât. de Tournehem), Suauette, 1559 (partition de Thérouanne, p.  343), Zuaveeque, 1559 (Archives nationales, J. 794, n° 25), Zuwavecque, Zwueque, 1578 (Terrier de Tournehem), Zouafque, 1698 (Bignon, mém. sur l’Art.), Zoasque, 1739 (Maillart), Zouafre, 1762 (Expilly, t. I, p.  239), Zouaffe, 1790 (Archives nationales, F21. 443) [3].
  • Toponyme d'origine gallo-romaine modifié sous l'influence germanique. Mentionné en 1115 comme Suaveke. Il signifie « le domaine des Suèves ». (Les Suèves étaient un peuple germain implanté comme colon à la fin de l'empire germain).
  • Hameaux et lieux-dits:
les Caillouis la Capelette
la Pierre la Recousse
le Coutre Chemin de Leulenne
la Sablière Bois du Télégraphe
Wolphus les Croisettes

 

Cadre administratif en 1789

Zouafques, en 1789, faisait partie du Pays-Conquis, ressort judiciaire du bailliage souverain d'Ardres, et suivait la coutume d’Amiens. Son église, d'abord diocèse de Thérouanne, doyenné d'Alquines, puis diocèse de Boulogne, doyenné de Tournehem, secours de Guînes, était consacrée à saint Martin [4].

Patrimoine

Patrimoine éducatif

  • École maternelle publique RPI 143

Patrimoine économique

  • Brasserie Carton
  • Moulin Bouchel, puis Lemaire, puis Biebuck
  • Moulin d'Artois
  • Séchoir à chicorée Lossent
  • Station service (12 Chemin de Recques)

Patrimoine commémoratif

Infrastructures et équipements

  • Salle des fêtes
  • Zone d'activités de Zouafques

Vie quotidienne

Associations d'hier et d'aujourd'hui

Des hommes et des femmes

Les maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Franck Dupont    
2001 2014 Roger Bouchel    
[1983]   Jean Dubroeucq   Négociant
[1971][5]   Claude Doyer   Cultivateur
[1953][6]   Jules Dubroeucq    
         
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Les adjoints au maire

  • 1953 [7] et 1959 [8] : Arthur Clais.
  • 1971 [9] : Paule Leroy.
  • 1983 [10] : Louis Duwat, Roger Bouchel.
  • 2020 [11] : Philippe Logez, Anita Paris, Hélène Lecras.

Les natifs de Zouafques décorés de la Légion d'Honneur

Galerie photo

Vers la galerie d'images...

Notes

  1. Décret 2000-281 du 24 mars 2000 portant classement du parc naturel régional des caps et marais d’Opale (région Nord - Pas-de-Calais).
  2. Présentation de la forme ancienne du nom de la commune : Graphie ancienne, année de la mention, source dans laquelle apparaît la mention.
  3. Auguste comte de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Imprimerie nationale, 1907 Page 407
  4. Auguste comte de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, comprenant les noms de lieu anciens et modernes, Paris, Imprimerie nationale, 1907 Page 407
  5. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  6. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  7. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial du 5 août 1953. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1953.
  8. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais. Numéro spécial. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1959.
  9. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais et Bulletin d'informations administratives. Tableau nominatif des maires et adjoints du département du Pas-de-Calais élus en 1971.
  10. Recueil des actes administratifs de la préfecture du Pas-de-Calais de 1983. Tableau nominatif des maires et adjoints élus suite au renouvellement général des conseils municipaux des 6 et 13 mars 1983.
  11. Site officiel de la ville. Captation au 14 novembre 2020.